La consommation de référence pour un individu sédentaire se situe aux alentours de 0,6 g à 0,8 g de protéines par kilo de poids corporel. En pratique, et pour vous donner un repère, pour un individu de 75 kg, cela correspond à 60 g de protéines, soit 300 g de viande.

Attention : une viande n’est pas constituée à 100 % de protéines. 100 g de viande apportent seulement 20 g environ de protéines, le reste étant principalement l’eau et des graisses.

Voici 2 enseignements d’ordre pratique pour la nutrition d’un sportif :

  • Une protéine d’origine animale et plus efficace pour la construction musculaire qu’une protéine végétale.
  • Les faibles consommateurs d’aliments d’origine animale ont tout intérêt à associer plusieurs sources de protéines végétales afin de disposer de tous les acides aminés essentiels (en combinant par exemple une légumineuse avec une céréale : lentilles et riz, semoules et pois chiches, etc.).

Les sources de protéines : Vous les trouverez dans les viandes, les poissons, les œufs mais également dans les laitages.

Source : VENESSON J. (2011), Nutrition de la force, Thierry Souccar Éditions, Vergèze

Si vous souhaitez découvrir d’autres articles pour devenir en meilleure santé, c’est par ici : Être en Bonne Santé

Leave a Reply

Your email address will not be published.

diam porta. vulputate, id in sed venenatis, Aenean id luctus at felis